Vata : Comment l’équilibrer ?

Vata : Comment l’équilibrer ?

 

Cet article concerne tout particulièrement les personnes de type :

  • Vata
  • Vata – Pitta
  • Vata – Kapha

Il pourra aussi vous intéresser si, quelque soit votre constitution, un thérapeute en Ayurveda a détecté chez vous un excès de Vata, ou que vous-même avez observé une accumulation de Vata, auquel cas ces conseils pourront vous aider à l’apaiser.

Notez, qu’en cas d’aggravation de Vata (Lire : La maladie selon l’Ayurveda), je ne peux que vous recommander de consulter un médecin ayurvédique ou un médecin généraliste.

Comment reconnaitre Vata en déséquilibre ?

Comment reconnaitre Vata en équilibre ?

Vous avez une bonne respiration, vous n’êtes pas constipé, vous avez peu ou pas de douleurs, vous êtes vif, enthousiaste, compréhensif, plein d’énergie.
Ces indicateurs sont subjectifs, il appartient à chacun d’entre vous de vous connaître et de savoir comment se traduit un parfait état de santé pour vous. Pour établir ces critères, prenez comme référence une période ou tout allait bien dans votre vie et où vous étiez au meilleur de votre forme.

Pour conserver cet équilibre, cet état de santé chez vous, voici les conseils concernant l’alimentation, l’hygiène de vie et la routine journalière recommandés par l’Ayurveda :

Alimentation
  • Recommandations :
    • Manger cuit et chaud et ajouter des épices en fin de cuisson pour aider à la digestion.
    • Herbes & épices rafraichissantes : Thym, romarin, basilic, origan, gingembre sec, cannelle, cardamome, moutarde, cumin.
    • Manger des aliments humides (avec des sauces, soupes, purée onctueuses) et avec des graisses (du bon gras : huiles végétales, beurre clarifié ou « ghee »)
    • Manger sucré, salé, acide.
    • Consommer du miel (une cuillère à café par jour) frais (de l’année ou de l’année passée)
    • Fruits à manger bien murs ou bien cuits, et de préférence en dehors des repas.
    • Si vous mangez de la viande, pas de restrictions particulières, mais vous pouvez l’accompagner d’un verre du vin pour aider à la digestion.
  • A minimiser :
    • Crudités
    • Famille des choux et les légumineuses non décortiquées (hormis tous les types de lentilles)
    • Aliments et boissons froides
    • Fruits secs, ou alors les faire tremper dans un liquide au préalable.
    • Les aliments réchauffés au micro-onde. Si vous devez réchauffer un plat, toujours rajouter des épices et du gras (huiles végétales, ghee, etc)
Hygiène de vie
  • Être régulier dans ses habitudes, et en particulier, manger à des heures régulières
  • Ne pas entreprendre de jeûne de plus de 4 jours, si vous n’êtes pas encadré par un professionnel
  • Yoga : préférer des yogas doux type Viniyoga, Hatha Yoga, faire des Salutations au Soleil plutôt lentes.
  • Essayer de se discipliner pour avoir une routine quotidienne, qui va permettre d’apaiser et de stabiliser le mental.
  • Dans la mesure du possible, éviter les professions et les situations qui sont sources d’excitation et de stress, ou le travail de nuit ou très bruyant.
  • Le soir avant le coucher, éviter les écrans, la lecture et toute activité stimulant l’intellect et les émotions.
  • Se calmer : se reposer beaucoup, faire de la relaxation et de la méditation tous les jours.
  • Orientez-vous vers des activités relaxantes et douces, n’abuser pas des voyages et des trajets, plus généralement.
  • Boire suffisamment d’eau, de préférence tiède.
  • Si possible, prendre un bain chaud au moins 2 fois/semaine.
  • Si possible, aller au hammam
  • Se faire masser au moins une fois par mois avec de l’huile d’olive ou de l’huile de sésame, de préférence en fin d’après-midi.

 

Exemple de routine journalière pour Vata

Cet exemple est là uniquement pour vous inspirer, ce n’est pas une liste exhaustive, ni dogmatique. Il s’agit de faire les choses qui nous correspondent et nous parlent, qui sont faisables pour nous et pas de suivre des règles aveuglément. Je vous recommande de l’adapter en fonction de votre besoin du moment, faire des rotations sur 21 jours, ou par saison, etc.

Attention, il est important de se rendre compte qu’une routine adaptée ne se met pas en place du jour au lendemain. Pour qu’elle soit durablement inscrite dans votre quotidien sans prendre la forme de contrainte, veillez à intégrer les éléments ci-dessous selon 2 critères :

– Intégrer tout d’abord dans votre quotidien ceux des éléments ci-dessous qui sont faciles à mettre en place pour vous, et qui vous parlent le plus.

– Intégrer les étapes de votre routine les unes après les autres. Essayer de tout faire dès le premier jour sera contre-productif, éphémère et décourageant. Privilégiez des cycles de 21 ou 28 jours, au terme desquels vous pourrez intégrer une nouvelle étape, et ainsi de suite. Si au terme du cycle, vous ne voyez pas de bienfaits ou que vous ne faites toujours pas naturellement cette étape, abandonnez-la et passer à une autre étape.

  • Lever vers 6h, ou avoir une heure de lever régulière.
  • Boire un verre d’eau tiède
  • Éliminer selles et urines et tout au long de la journée, ne jamais retenir ces besoins naturels.
  • Gratter la langue, faire un gandouche, brosser les dents
  • Masser toutes les articulations (épaules, coudes, genoux, bas du dos, chevilles) à l’huile de sésame ou d’olive.
  • Masser les membres du corps en appliquant de l’huile de sésame ou d’olive sur toute la longueur des membres.
  • Prendre une douche tiède pour retirer l’excédent d’huile.
  • Pour équilibrer la tendance à la sécheresse de Vata : déposer du bout des doigts de l’huile de sésame ou d’olive sur les lèvres, dans les narines, dans les oreilles, sur le sommet du crâne, dans le nombril et sur les parties intimes.
  • Pratiquer un yoga doux et lent, s’activer un peu (tâches quotidiennes), faire quelques exercices physiques, ou encore faire quelques échauffements pour préparer votre corps au travail.
  • Prendre un temps pour soi, faire de la méditation ou des exercices de respiration (pranayama).
  • Prendre un petit-déjeuner chaud et humide, type porridge et une boisson chaude 15 mins avant ou après.
  • Prendre un temps pour ses proches
  • Pour vous habiller, privilégiez les couleurs chaudes et vives, évitez les couleurs sombres comme le noir, le gris ou le brun.
  • Occupation professionnelle
  • Repas du midi, puis si possible sieste de 15-20 minutes, ou bien prendre un temps de relaxation, ou de respirations douces
  • Au retour du travail, se laver pieds et mains, passer des vêtements confortables
  • Pratiquer une activité physique, yoga, sport, étirements, etc, si pas possible le matin.
  • Se baigner dans une atmosphère douce et chaude : allumer des bougies, s’entourer de coussins, de fontaines ou de diffuseurs de vapeurs, maintenir une température de 20 C° chez soi, mettre de l’encens, écouter des mantras apaisant les peurs, lire, passer du temps avec ses proches, ou prendre du temps pour soi, etc.
  • Dîner léger avant 20h. Mâcher des graines de fenouil pour aider à la digestion si besoin.
  • Prendre un temps de relaxation, méditation, lister ses « 3 kifs par jour », ou faire le bilan de sa journée, etc.
  • Se coucher aux alentours de 22h.

 

 

Le contenu de ce site internet n’a pas vocation à donner des indications médicales ou thérapeutiques. Les informations issues du contenu de ce site ne sauraient se substituer à un diagnostic ou à une consultation chez un médecin.